Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances
Conseiller régional d'Île-de-France

Acteurs publics : Interview croisée avec Caroline Cayeux à propos des relations entre l'Etat et les collectivités territoriales

24 Mar 2022 Laurent Saint Martin Dans les médias

J'ai répondu avec Caroline Cayeux, maire de Beauvais et présidente de Villes de France, à une interview croisée d'Acteurs Publics sur les chantiers réalisés et à venir pour les collectivités locales. Voici les premières lignes de l'article.

A moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, échange avec Laurent Saint-Martin, député LREM, rapporteur général du budget et trésorier de la campagne d'Emmanuel Macron, et Caroline Cayeux, maire de Beauvais, présidente de Villes de France et soutien du président sortant. 

Quel bilan tirez-vous du quinquennat en matière de relations entre l’État et les collectivités territoriales ?

Caroline Cayeux : Les relations entre l’État et les collectivités ont été beaucoup plus fluides que par le passé. Il y a eu un dialogue de tous les instants. Dès le début du quinquennat, des mesures concrètes ont été instaurées par le gouvernement à destination des territoires. Je pense notamment à la contractualisation, une bonne nouvelle pour les collectivités qui avaient été étrillées par les gouvernements Valls et Ayrault, avec une baisse massive des dotations. Ces contrats nous ont donné de la visibilité. L’Agence nationale de la cohésion des territoires a été créée en janvier 2020 pour donner de la cohérence et accompagner les collectivités de manière très concrète. Nous sommes passés d’un État prescripteur à un État accompagnateur.

Plusieurs dispositifs ont ensuite été mis en place. Je pense aux programmes “Action Coeur de ville”, “Petites villes de demain” ou encore aux maisons France services. Les élus s’en félicitent aujourd’hui sur le terrain. Même si tout n’a pas été parfait lors de ce quinquennat, le lien entre l’État et les collectivités a fonctionné, et encore plus durant la crise sanitaire. Il y a eu un dialogue efficace au bénéfice des territoires. L’association Villes de France, comme d’autres, n’a jamais pratiqué la politique de la chaise vide, à la différence de certaines associations. Je m’insurge donc contre cette petite musique qui dit qu’Emmanuel Macron n’a pas bien traité les collectivités. C’est faux. Emmanuel Macron a été au rendez-vous des territoires et à l’écoute des élus.

Retrouvez l'intégralité de l'article ici


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion