Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Mon action

La crise sanitaire que nous traversons est une épreuve pour notre pays. Mais grâce aux efforts accomplis et à venir, nous saurons faire face.

Le Président de la République l’a annoncé hier lors de son allocution, le virus commence à marquer le pas sur notre territoire national. Ce résultat est le fruit de l’action conjuguée de millions de Français : de la 1ère ligne de front face au virus, composée de médecins et soignants, de pompiers, d’infirmiers ou de militaires, qui a engagé toute son énergie dans cette lutte, pour sauver des vies ; de la 2ème ligne, ces femmes et ces hommes qui permettent à la vie de continuer malgré la situation exceptionnelle, caissiers, enseignants, livreurs, fonctionnaires, éboueurs ou routiers ; et de la 3ème ligne, ceux qui s’engagent dans le respect du confinement, des gestes barrières et de la distanciation sociale.

Le lundi 11 mai 2020 marquera le début d’un déconfinement progressif dans lequel il nous faudra nous engager avec civisme et responsabilité. C’est l’objectif présenté hier par le Président de la République et il ne pourra être tenu qu’à la condition du respect du confinement par cette 3ème ligne, pour permettre d’acter le ralentissement que nous pouvons aujourd’hui entrevoir. Dans cette période, pour les ménages en situation de précarité, le gouvernement attribuera "sans délai" une aide exceptionnelle aux familles avec enfants, les plus modestes, afin de leur permettre de faire face à leurs besoins essentiels dans cette crise. Les étudiants seront également aidés.

Le Président de la République l’a indiqué : A partir du 11 mai, les activités scolaires et professionnelles reprendront progressivement. Les mesures de soutien à notre économie auront été prolongées et renforcées avec l’examen, ce vendredi à l’Assemblée nationale, du budget rectificatif qui permettra notamment de mobiliser des moyens supplémentaires en faveur de la trésorerie des entreprises et donc des emplois de notre pays.

L’Etat, en lien avec les mairies, mettra tout en œuvre pour être en mesure de procurer à chaque Français un masque grand public. L’usage de ces masques pourra ainsi devenir systématique pour les professions les plus exposées et certaines situations, à l'image des transports en commun. D’ici au 11 mai, la France aura accéléré le déploiement de sa capacité de dépistage, avec l’objectif de tester tous les citoyens présentant des symptômes, afin que les personnes porteuses du virus puissent être mises en quarantaine et prises en charge. 

Sous 15 jours, le gouvernement présentera un plan pour « l’après 11 mai » pour l’organisation de notre quotidien. Dans cet « après », il sera demandé aux personnes les plus vulnérables de continuer à respecter le confinement, pour leur propre sécurité. J’ai bien conscience de la difficulté de cette demande mais il est indispensable de protéger ceux qui sont le plus exposés. Les établissements recevant du public, bars, cafés, cinémas ou musées, resteront fermés, tout comme les grands événements ou festivals qui ne pourront se tenir qu’à compter de mi-juillet 2020.

Nous ne pourrons nous engager dans l’après que si nous continuons à respecter pleinement les mesures de confinement et de distanciation, pour continuer à combattre ce virus et à protéger les concitoyens les vulnérables. 

Je serai pour ma part sur les bancs de l’Assemblée nationale dès ce jeudi, dans le plus strict respect des règles sanitaires, pour porter le projet de loi de finances rectificative qui confirmera le prolongement des efforts budgétaires de l’Etat pour soutenir nos entreprises et nos emplois.
 

Revoir l’adresse aux Français du Président de la République

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/04/13/adresse-aux-francais-13-avril-2020 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.