Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Annonce du plan national pour les commerçants de proximité, les artisans et les indépendants

Mon action

Dans le Val-de-Marne et sur tout le territoire national, les commerces de proximité, les artisans et les indépendants ont été touchés de plein fouet par la crise sanitaire. 

Ces professionnels ont été contraints de baisser le rideau de leur commerce ou de cesser leur activité pendant de longues semaines. 

Face à ces fermetures, j'ai tenu à être à leurs côtés pendant le confinement, en gardant un lien téléphonique régulier avec un grand nombre d'entre eux et en informant sur les dispositifs d'accompagnement disponibles. Poursuivre et approfondir le soutien à ces femmes et ces hommes sera indispensable pour engager notre pays vers le rebond de l'activité. 

Dans notre pays, 9 citoyens sur 10 se disent attachés aux commerces de proximité (sondage CSA-CGAD, 2019) qui, nous serons tous d'accord sur ce constat, contribuent grandement à la vitalité de notre tissu économique local. 

Au plus fort de la crise, des dispositifs d'urgence ont été mis en place dans le cadre des budgets votés à l'Assemblée nationale : activité partielle, fonds de solidarité, prêts garantis par l'Etat, report de charges fiscales et sociales. 

Cette semaine, nous examinons le 3e budget d'urgence qui permet de prolonger le soutien qui leur est destiné.  Il faut cependant aller encore plus loin. 

Dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement renforcera l'accompagnement à la trésorerie de ces commerçants, artisans et indépendants avec de nouvelles réductions et exonérations de charges, le déblocage jusqu’à 8 000 euros des contrats d’épargne retraite et la suppression sur 3 ans de la majoration de la base taxable de 25 % pour les indépendants qui n’adhèrent pas à un organisme de gestion agréé.

Afin de redynamiser le commerce de proximité dans les territoires, le gouvernement a procédé à plusieurs annonces :  

  • la création de 100 foncières de redynamisation des commerces,
  • le soutien et l'ingénierie d’actions collectives visant à soutenir la revitalisation du commerce en centre-ville,
  • la communication positive concernant le commerce de proximité.
  • Ces mesures seront prises en dialogue avec les collectivités territoriales, essentielles pour assurer la redynamisation commerciale locale et la pérennité des petits commerces.

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.