Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Au 2 juin, nous rentrerons dans la 2ème phase du déconfinement : gardons cette vigilance qui nous permet contrôler la circulation du virus

Mon action

Le Premier ministre a présenté ce jeudi les modalités de la 2ème phase du déconfinement qui s’ouvrira ce mardi 2 juin et jusqu’au 21 juin 2020.

Cette 2ème phase qui se présente a été uniquement rendue possible grâce à la vigilance et à la mobilisation collective qui ont été les nôtres. A ce jour, la circulation du virus est sous contrôle sur le territoire national. Il est cependant encore présent et notre système hospitalier continue d’affronter des tensions.

Tous les territoires de notre pays vont bénéficier de cette 2ème phase. 

Cependant, l’Ile-de-France, la Guyane et Mayotte, territoires classés « oranges » où le virus encore présent suscite des inquiétudes, la nouvelle étape du déconfinement se fera avec plus de prudence. 

Pour les plus vulnérables, ne baissons pas la garde face au virus et conservons ces mesures qui ont fait leurs preuves : gestes barrières, distanciation physique, télétravail, port du masque dans lieux accueillant du public…

 

  • Vie sociale et déplacements

Les rassemblements sur la voie publique seront toujours limités à dix personnes.

Les parcs, les jardins et les squares vont pouvoir rouvrir dans toute la France. Le port du masque pourrait être rendu obligatoire dans tous les espaces publics, à la demande des maires et sur décision préfectorale.

A partir du 2 juin, les citoyens pourront de nouveau se déplacer au-delà de la limite de 100km autour de leur domicile, et ce sans attestation.

Après un vote favorable au Parlement et une validation par la Cnil, l’application StopCovid sera prochainement disponible. Elle sera gratuite, sécurisée et téléchargeable sur la base du volontariat. Elle permettra de recevoir une alerte si l’utilisateur a récemment été à proximité, de façon prolongée, avec une personne testée positive au Covid19. Comme le Premier ministre l’a rappelé, son utilisation sera anonyme et temporaire et ne donnera en aucun cas accès aux données et contacts de l’utilisateur. 

Pour les déplacements à l’intérieur de l’Europe, la France sera favorable à une réouverture des frontières à compter du 15 juin et si la situation le permet.

 

  • Enseignement et scolarité 

Dès le 2 juin, toutes les écoles rouvriront progressivement et assureront un accueil systématique des élèves, au moins une partie de la semaine et dans le strict respect du protocole sanitaire. 

Les collèges des « zones vertes » pourront accueillir les élèves de la 6ème à la 3ème. Dans les zones « oranges », les collèges rouvriront progressivement pour les classes de 6ème et 5ème.

Les lycées généraux, technologiques et professionnels en zone « verte » pourront rouvrir. Dans les zones « oranges », les lycées professionnels pour rouvrir pour assurer les certifications et pour, au minimum, un entretien pédagogique individuel.  Pour les lycées généraux et technologiques en zone orange, les élèves seront accueillis uniquement pour "des entretiens pédagogiques individuels".

L’épreuve d’oral du baccalauréat de français est annulée. Il sera validé par le contrôle continu.

 

  • Economie et travail

Durant la 2ème phase du déconfinement, le recours au télétravail devra toujours être privilégié. 

Le confinement a conduit la mise à l’arrêt de pans entiers de notre économie. Le « nouveau front » qui s’ouvre sera celui de la lutte contre la récession économique. Ce combat, nous le mènerons par la reprise de l’activité et le rebond de nos entreprises. Pour ma part, je le mènerai à l’Assemblée nationale lors de l’examen du prochain projet de loi de finances rectificative et dans le cadre des travaux sur le plan de relance national.

 

  • Cafés, bars et restaurants

La réouverture des cafés, des restaurants et des bars sera possible dans les zones « vertes » à compter du 2 juin, dans le respect de plusieurs conditions : une capacité maximale par table de 10 personnes, des distances d’un mètre entre les clients, un sens de circulation et le port du masque pour les employés mais aussi pour les clients lorsqu’ils se déplacent. 

Dans ces lieux de vie, la consommation « debout » sera limitée.

Dans les départements « oranges », seules les terrasses pourront ouvrir au public. Il conviendra à chaque mairie de fixer les modalités d’organisation des terrasses, a précisé le Premier ministre.

Les boîtes de nuit, propices à la circulation du virus, resteront fermées.

 

  • Sport et culture

Le retour progressif de la vie culturelle et sportive a été confirmée, avec des contraintes spécifiques dans les zones de vigilance. La pratique sportive individuelle sera de nouveau possible sans contrainte. 

Dans les zones « vertes », les salles de sport, les gymnases et les piscines pourront ouvrir à compter du 2 juin. Ce sera également le cas pour les plages, les lacs et les plans d’eau.

Les sports collectifs ou de contact sont cependant toujours suspendus jusqu’au 21 juin au plus tôt. Les stades et les hippodromes resteront fermés jusqu’à cette même date. Le prochain point sur la situation sanitaire précisera les évolutions à venir pour ces établissements.

Pour le monde de la culture, les musées et les monuments du territoire ouvriront à compter du 2 juin. Le port du masque y sera obligatoire et des règles sanitaires y seront appliquées. 

Dans les zones « vertes », les salles de spectacle et les théâtres vont rouvrir. Le port du masque y sera obligatoire tout comme le respect des règles de distanciation physique. 
Les salles de cinéma rouvriront sur tout le territoire à compter du 22 juin.

Les grands évènements culturels ou sportifs accueillant du public en nombre resteront quant à eux interdits.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.