Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Conférence de financement : le rendez-vous de la responsabilité

Mon action

La conférence de financement confiée aux partenaires sociaux n’est pas qu’une attente de la part du gouvernement et de la majorité. Elle doit être la traduction de la responsabilité qui leur est confiée : proposer une solution pour l’équilibre et le financement du futur système de retraite de tous les Français.

Ce jeudi 30 janvier, le Premier ministre Edouard Philippe, entouré des partenaires sociaux qui prendront part à la future gouvernance du système de retraite, a officiellement installé cette conférence de financement dont l’objectif est de formuler des recommandations sur la gestion financière de ce système

Les partenaires sociaux ont ainsi jusqu’à fin avril pour formuler leurs propositions et penser un système dont l’équilibre financier serait garanti d’ici 2027.

Tout comme une grande partie des acteurs mobilisés, je place de grands espoirs dans l’issue de ces négociations et accorde toute ma confiance dans la capacité des partenaires sociaux à formuler les propositions les plus concrètes et objectives. C’est encore plus vrai en ma qualité de rapporteur général du budget à l’Assemblée nationale : dans ce rôle qui m’a été confié par les députés de la commission des finances, je serai la vigie des engagements de la majorité mais également du respect des trajectoires budgétaires

Il n’y aurait en effet rien de plus irresponsable que de proposer une réforme aux Français dont le financement incertain risquerait de léguer une dette insoutenable aux futures générations.

C’est un engagement qui a été pris, par le gouvernement comme par les parlementaires de la majorité : ces propositions seront prises en compte et pleinement explorées. Le compromis et la concertation seront respectés. J’y veillerai personnellement.

Le prochain rendez-vous entre les partenaires sociaux et le Premier ministre a été fixé à la semaine du 10 février 2020. Il se concentrera sur les enjeux cruciaux de la pénibilité, des départs progressifs, des transitions et des petites pensions garanties. Ne l’oublions pas, l’équilibre du futur système et les avancées sociales qu’il intégrera sont indissociables.

Les conclusions de cette prochaine réunion de la conférence de financement seront, le cas échéant, reprises le 17 février prochain pour le début de l’examen de la réforme en séance publique à l’Assemblée nationale. 

Véritable rendez-vous de la responsabilité de tous, la conférence de financement doit être le terrain d’échanges et de propositions concrètes pour garantir un futur système de retraite juste et équilibré.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.