Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Mon action

Ce mercredi 4 mars se tenait une réunion d’information sur le coronavirus Covid19 dans le Val-de-Marne, organisée par le préfet du département. Ce rendez-vous indispensable a permis de faire le point sur la situation. 

Point sur la situation en France et dans le Val-de-Marne
A l’échelle nationale, 212 personnes sont porteuses du virus selon le dernier bilan publié ce mardi 2 mars. Les professionnels de santé et établissements de santé de tout le territoire national ont été informés et des recommandations sur la prise en charge d’éventuels cas en France leur ont été délivrées.

Dans le Val-de-Marne, à ce jour, 5 cas ont été confirmés, à Vitry-sur-Seine, au Kremlin-Bicêtre et à Charenton-le-Pont. Aucun « cluster » ou foyer de contamination n’est présent dans le département. L’hôpital Henri Mondor de Créteil est équipé pour tester les cas suspects et les équipes médicales sont pleinement mobilisées. Le Centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges est également prêt à faire face au virus, comme j’ai pu le constater lors de ma visite la semaine dernière.

Mesures d’accompagnement des entreprises
Le virus Covid-19 est source de préjudices sur plusieurs secteurs industriels qui rencontrent actuellement des difficultés d’approvisionnement. Il s’agit notamment de PME, en particulier dans les secteurs du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration. Apporter un soutien à ces entreprises françaises est indispensable dans le contexte actuel.

Les ministres Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher ont formulé plusieurs annonces d’accompagnement aux entreprises, ce mardi 3 mars. Ces mesures d’accompagnement seront coordonnées par le Direction général des entreprises (DGE) afin de soutenir les entreprises françaises.

A cet effet, les mesures d'accompagnement mobilisables par les entreprises sont les suivantes :

  • En cas de difficultés jugées sérieuses : report d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ; plan d’étalement de créances avec l’appui de l’Etat et de la Banque de France ; obtention ou maintien d’un crédit bancaire via Bpifrance, qui se portera garant de tous les prêts de trésorerie dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ; financement des salariés par le mécanisme de chômage partiel ; appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs.
  • Classification du virus comme « cas de force majeure », supprimant à titre exceptionnel les pénalités de retards pour les marchés publics.
  • Mise à disposition de toutes les informations utiles sur la situation d’activité et logistique dans les différentes provinces chinoises.
  • Accélération des procédures d’agrément dans certaines filières pour les nouvelles sources d’approvisionnement, en particulier pour le secteur de la construction ou de la chimie afin de les aider à diversifier leurs sources d’approvisionnement tout en respectant les normes sociales, environnementales et européennes.

Le lancement d’une réflexion sur la sécurisation des approvisionnements pour certaines filières stratégiques, comme la filière automobile, afin de les faire gagner en indépendance par rapport à leurs approvisionnements à l’étranger.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a annoncé ce matin qu’il prendrait un décret pour l’encadrement du prix de vente des gels hydroalcooliques afin de s’assurer que ces produits ne fassent pas l’objet d’une spéculation de la part de différents acteurs.

FOCUS ... Les gestes pour se protéger contre la transmission du virus

- Se laver les mains régulièrement au savon
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter

Pour toute question sur le coronavirus, la plateforme d’appel gratuite mise en place est le 0 800 130 000
 

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.