Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Mon action

Je me suis rendu sur les lieux des inondations à plusieurs reprises pour constater les dégâts et apporter mon soutien aux habitants sinistrés et personnels de l’Etat, du département et des communes et aux bénévoles des associations mobilisés.

J’ai pu rencontrer le 26 janvier la sous-préfète Martine Laquieze et le commissaire de police Ludovic Giral qui m’ont présenté les dispositifs mis en place pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Je salue l’implication de l’Etat dans la gestion de la crise.

 

  • L’arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

J’ai adressé par courrier le 24 janvier mon soutien aux maires de Villeneuve-Saint-Georges, Ablon-sur-Seine et Villeneuve-le-Roi, dans leurs demandes de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Comme l’a annoncé le secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de la transition énergétique et solidaire, M. Sébastien Lecornu, l’arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sera publié mi-février, une fois la décrue terminée et les procédures – qui ont été accélérées - effectuées.

Rappel : pour qu'une commune soit reconnue en état de catastrophe naturelle, le maire formule une demande auprès des services préfectoraux. Une commission interministérielle, pilotée par le ministère de l'Intérieur, est ensuite chargée d'émettre un avis sur le caractère de l'événement qui s'est produit dans la commune. Cet avis est ensuite soumis aux ministres signataires de l’arrêté interministériel portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

 

  • La prévention des risques inondations.

Je suis ce sujet avec les acteurs concernés, notamment la préfecture de région Ile-de-France qui est chargée de l’aspect prévention, notamment via l’aménagement urbain et économique de l’Ile-de-France, et la préfecture de Police qui assure la gestion des crises lorsqu’elles surviennent, mais aussi la métropole du Grand Paris, qui assure la compétence de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI) depuis janvier 2018.

 

Enfin, à Villeneuve-Saint-Georges, le décès tragique d’un homme des suites d’une intoxication au monoxyde de carbone émis par un groupe électrogène nous a rappelé l’extrême difficulté dans laquelle se trouve les populations inondées. Sa femme, pour laquelle l’intoxication a causé la perte de son enfant, a été hospitalisée rapidement. J’ai pris contact avec le commissaire de police ainsi que le directeur de l’hôpital pour prendre de ses nouvelles et me tiendrai régulièrement informé sur son état de santé. J’ai une pensée tout particulière pour elle.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.