Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Déconfinement : ce qui change ce lundi 15 juin dans le Val-de-Marne

Mon action

Avec la nouvelle étape du déconfinement confirmée par le Président de la République et le passage des départements franciliens en catégorie « verte », nous nous rapprochons progressivement d’un retour à la normale.

Commençons tout d’abord par ce qui ne change pas : nous devons impérativement rester vigilants et continuer d’appliquer les recommandations sanitaires, gestes barrières et mesures de distanciation physique. Ces habitudes essentielles pour lutter contre le virus, nous nous devons de les conserver car elles détermineront notre capacité collective à freiner durablement sa circulation sur le territoire national.

 

CE QUI CHANGE

Les attestations de déplacement pour emprunter les transports en commun aux heures de pointe ne seront plus obligatoires à compter de ce mardi 16 juin 2020. Le port du masque dans les transports restera cependant obligatoire. 

Pour les départements franciliens, les cafés, bars et restaurants ont pu rouvrir dès aujourd’hui dans le respect du protocole sanitaire applicable au secteur. Cette annonce est un véritable soulagement et je m’en félicite pour tous les restaurateurs de la circonscription avec lesquels je me suis entretenu depuis le début de la crise. 

Les salles de spectacles, les salles de sport, les piscines, les campings et les centres commerciaux ont également pu ouvrir leurs portes ce matin. Les gérants de ces infrastructures devront, tout comme les établissements de convivialité, respecter un protocole sanitaire strict.

Concernant les crèches, les écoles et les collèges, ces établissements pourront rouvrir dans des conditions « normales" le lundi 22 juin. Ce retour à l’école ne se fera plus sur la base du volontariat mais sera obligatoire. Les lycées poursuivent quant à eux une réouverture progressive.

Les visites de proches en maisons de retraite seront de nouveau autorisées. La pratique des gestes barrières et des mesures de distanciation dans ces établissements reste très fortement recommandée pour mieux protéger nos

citoyens les plus vulnérables. 


Ne l’oublions pas, nous ne sommes pas à l’abris du virus. Poursuivons les efforts et conservons les réflexes qui nous ont permis de gagner cette bataille contre le covid-19. Restons prudents.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.