Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Mon action

Je suis allé ce matin à la rencontre de plusieurs commerçants et associations de la 3ème circonscription du Val-de-Marne pour leur distribuer des visières de protection et échanger avec eux sur le déconfinement qui s’amorce aujourd’hui. Merci à l’association Espoir Autisme 94, à BC Trading d'Ablon-sur-Seine, à Nina Ongles de Valenton et à Sylvie Coiffure de Limeil-Brévannes, de m’avoir reçu ce matin.

Le confinement était essentiel pour contenir la progression du Covid-19 sur notre territoire, pour protéger les plus vulnérables et pour permettre à notre système hospitalier de soigner les citoyens. La levée progressive du confinement est désormais nécessaire, afin d’éviter les coûts sociaux et économiques importants que l’arrêt prolongé de notre vie en société engendrerait. Cette reprise ne peut toutefois se faire que dans le strict respect des consignes sanitaires, des mesures de distanciation sociale et des gestes barrières, afin de protéger la santé de chacun.

Cette rencontre avec les commerçants de la circonscription me paraissait essentielle pour plusieurs raisons. La levée du confinement est pour beaucoup synonyme de reprise d’activité et il est de mon devoir d’élu de m’assurer que les conditions de cette reprise sont réunies. C’est pourquoi j’ai distribué des visières de protection aux professionnels qui en ont exprimé le besoin : qu’ils soient artisans, charcutiers ou poissonniers, responsables d’association pour l’insertion ou gérants d’un salon de coiffure. Cette rencontre s’inscrit par ailleurs dans la continuité de mon action durant le confinement. Il y a maintenant 55 jours, j’ai engagé une grande campagne de phoning qui m’a permis d’échanger avec les entreprises, associations, indépendants et professionnels de santé de la circonscription afin d’avoir leur ressenti et d’identifier les problématiques qui se présentaient à eux. Aujourd’hui, je me suis rendu dans leur boutique pour poursuivre ces échanges.

Ces visières de protection sont le fruit d’un bouillonnement local et de l’initiative de plusieurs entreprises val-de-marnaises. Elles sont produites par la société Microplast et distribuées par les sociétés Multiroir et PérignyGarden, toutes basées à Périgny-sur-Yerres.

A toutes les entreprises, micro-entrepreneurs, indépendants et acteurs associatifs de la 3ème circonscription du Val-de-Marne, si vous rencontrez des difficultés dans ce déconfinement progressif, n'hésitez pas à contacter mon équipe au 06.49.23.61.68. ou écrivez moi par mail à l’adresse laurent.saint-martin@assemblee-nationale.fr.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.