Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

J’accompagnais hier le Président de la République et la ministre du Travail au chantier d’insertion « Ateliers sans frontières » à Bonneuil-sur-Marne, dans le cadre du pacte d’ambition pour l’insertion par l’activité économique (IAE).

 

Cette association, créée en 2003, accompagne chaque année plus de 120 personnes dans leur retour vers l’emploi à travers des activités autour du recyclage, de l’économie circulaire et de revalorisation de matériel. En parallèle de l’emploi en insertion, le salarié est suivi dans la durée par un référent qui le conseille dans ses démarches d’accessions aux droits sociaux, à l’hébergement et dans la gestion de son budget.

 

Permettre à ces personnes de reprendre confiance en elles et de pouvoir accéder à l’emploi nécessite des investissements de long terme. Le budget pour l'insertion par l'activité économique va donc, pour la première fois, passer la barre du milliard d'euros en 2020. Cette augmentation doit permettre de financer 20 000 postes supplémentaires pour les personnes très éloignées de l’emploi, au sein des 3 9000 structures de l’insertion par l’activité économique.

 

Notre objectif : passer d'environ 140 000 personnes accueillies en 2018 à 240 000 en 2022.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.