Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Mon action

Au lendemain des élections européennes, plusieurs enseignements peuvent être tirés des résultats de ce scrutin. Avant toute chose, je tiens à souligner que le taux de participation, à 51,3 % sur le territoire national, est le taux le plus élevé depuis 25 ans ; la mobilisation sans précédent de l’électorat jeune laisse présager le renouveau de l’engagement local.

 

  • A l’échelle européenne, cette élection confirme l’attachement des citoyens à l’Europe et ses acquis, tout en indiquant une recomposition de l’échiquier politique européen

Nous pouvons constater qu’une fois de plus, les partis pro-européens ont contenu la montée des forces europhobes, eurosceptiques, nationalistes, populistes et, pour certaines, xénophobes. L’attachement à l’Europe n’en est que plus manifeste, et nous pouvons en être fiers.

L’heure de vérité se rapproche pour les partis « europhobes » : l’élection du 26 mai n’est que la première manche d’une bataille qui continue avec la formation d’une coalition au Parlement européen, et qui ne s’achèvera qu’avec l’investiture de la prochaine Commission européenne. Comment des partis prônant le rejet et la haine de l’autre pourraient-ils s’entendre avec d’autres formations politiques ?  La réponse est simple : ils ne le pourront pas, ce qui les isolera.

Par ailleurs, au vu des résultats des grands partis traditionnels, les Européens partagent dans leur ensemble une forte aspiration au changement, qui passe par l’alternance politique et le renouveau des pratiques comme des responsables.

Le nouveau bloc central du Parlement européen, au sein duquel siègeront les eurodéputés de la liste Renaissance, sort en revanche de cette élection en position de force avec 107 sièges assurés. Notre projet sera donc bien représenté, et nous serons en mesure de peser de façon déterminante aussi bien sur les équilibres politiques qui présideront au choix de la nouvelle Commission européenne que sur les projets de textes déposés au Parlement européen.

J’apporte donc toute ma confiance et mon plus grand soutien aux candidats de la liste Renaissance qui siègeront au Parlement européen, au sein de la troisième force politique du Parlement. Je ne doute pas une seule seconde que ces femmes et ces hommes porteront fièrement l’ambition du Président de la République de représenter une France forte au sein d’une Europe unie, solidaire et compétitive.

La solidarité et la compétitivité de l’Europe ne pourront cependant se concevoir qu’à travers une politique environnementale forte, comme nous l'avons annoncé dans le cadre de notre programme. En effet, la grande leçon de ce scrutin est que la transition écologique, est une priorité pour les Européens. Nous honorerons nos engagements en la matière, comme nous le faisons à l'échelle nationale depuis 2017.

 

  • Au niveau national, le résultat de la liste Renaissance nous oblige à faire barrage aux extrêmes

Notre deuxième position, derrière le Rassemblement National, nous oblige à rester humble. Je regrette cette position, si symbolique.

Cependant, nous devons retenir le score de la liste Renaissance, qui obtient 22,41% des voix contre 23,31% pour le Rassemblement National. Ce faible écart entre les deux listes nous permet d’envoyer 23 députés progressistes au Parlement européen, soit le même nombre que la liste Rassemblement National.

Ce score, alors que certains ont cherché à faire de cette élection un référendum contre le Président et le Gouvernement, est aussi un encouragement à poursuivre le travail mené par notre majorité depuis 2017 en faveur d’une politique d’écoute des citoyens et de leurs préoccupations. Le débat, l’échange et la participation des citoyens sont des aspects essentiels de la politique que nous menons sur le terrain, à l’instar des laboratoires législatifs que je mène toutes les semaines dans ma circonscription depuis mon élection.

 

  • Au niveau local, Renaissance arrive en tête

Avec toute l'humilité qu'il se doit, je me réjouis que la liste Renaissance, portée par Nathalie Loiseau, soit arrivée bien au-dessus de la liste du Rassemblement National dans le Val-de-Marne avec plus de 10 points d’écart.

La participation était en hausse, en comparaison aux élections européennes de 2014 (49% contre 40,7%). Les électeurs de la 3ème circonscription du département ont également placé la liste Renaissance en tête et ont été plus de 6 600 à soutenir la majorité dans les urnes (21,25% des suffrages exprimés), devançant ainsi le Rassemblement National (19,86%).

La participation affiche également une hausse importante de près de 6 points dans la circonscription, passant de 37,70% en 2014 à 43,69% en 2019.

Plusieurs villes de la circonscription, je pense à Boissy-Saint-Léger et Limeil-Brévannes, se sont positionnées en faveur de la construction européenne, en plaçant la liste Renaissance en tête. Le Rassemblement National est cependant arrivé en tête dans quatre villes de la 3ème circonscription du Val-de-Marne : à Villeneuve-le-Roi, à Ablon-sur-Seine, à Villeneuve-Saint-Georges et à Valenton.

 

  • Quels enjeux après l’élection ?

Le résultat de notre majorité doit nous servir de rappel : s’il constitue une victoire, en particulier lorsque l’on considère le taux de participation élevé, il nous oblige à être ambitieux pour résister à la poussée populiste qui traverse l’Europe aujourd’hui.

Il est de notre responsabilité à tous, au quotidien, de faire vivre l’Europe, de la faire connaitre, de la faire aimer pour pouvoir à terme la transformer. L’Union Européenne doit bénéficier à tous, partout : il nous faut parvenir à créer un lien entre nos territoires et les eurodéputés élus à Bruxelles, pour que les politiques et les textes européens prennent en comptent les spécificités locales, les difficultés que peuvent rencontrer les territoires et les problèmes rencontrés par certaines populations.

Renouveler la politique, c’est en effet la rendre plus humaine, sans jamais oublier les objectifs que le gouvernement et sa majorité se sont donnés.

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.