Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Mon action

Le 26 mars dernier, je visitais l’école Etoile, créée en 2010 à Villecresnes par l’association Espoir Autisme 94, accompagné d’Adrien Taquet, député des Hauts-de-Seine qui vient de remettre un rapport intitulé « Plus simple la vie » présentant des propositions de simplifications administratives pour les personnes en situation de handicap. Nous avions pu alors échanger avec le personnel sur le projet de l’école, ses réussites nombreuses, mais aussi ses difficultés financières actuelles.

 

Dans les jours qui ont suivi la visite de l’école, et dans le contexte de la quinzaine de l’autisme, j’ai adressé un courrier aux ministres concernés – madame Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, madame Agnès BUZYN, ministre des solidarités et de la santé, et monsieur Jean-Michel BLANQUER ministre de l’éducation nationale – pour les alerter sur la situation budgétaire de l’école. J’ai également adressé un courrier au directeur général de l’agence régionale de santé pour solliciter une action de sa part. Je le rencontrerai prochainement pour échanger avec lui à ce sujet.

 

Enfin, parce que l’école Etoile accueille des enfants de tout le bassin de vie, j’ai souhaité soutenir sa directrice dans ses démarches en alertant monsieur Laurent CATHALA, président de l'établissement public territorial Grand Paris Sud-Est Avenir, monsieur Christian FAVIER, président du conseil départemental du Val-de-Marne, et monsieur François DUROVRAY, président du conseil départemental de l’Essonne.

 

J’ai le plaisir de vous annoncer que monsieur Laurent CATHALA a répondu favorablement à mon appel. Il m’a confirmé par un courrier du 28 mai 2018 qu’il souhaitait soumettre une subvention exceptionnelle de 25 000 euros pour l’année 2018 au vote de la prochaine séance du conseil de territoire le 20 juin 2018.

 

Le principe de cette subvention n’a été acté qu'hier soir, lors de la réunion du bureau du territoire Grand Paris Sud-Est Avenir. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité attendre pour vous faire part de cette excellente nouvelle.

 

Cette subvention permettra à l’Ecole de faire face à ses dépenses urgentes et de prolonger son travail au service des enfants autistes.

 

Le travail ne s’arrête pas là. Le 27 juin 2018, je me rendrai avec la directrice de l’école Etoile au secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées pour travailler avec la secrétaire d’Etat sur la pérennité du financement de l’école, en lien avec l’agence régionale de santé d’Ile-de-France.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.