Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Filières automobile et aéronautique : 24 nouveaux projets en Île-de-France soutenus grâce à France Relance.

Mon action

Le plan France Relance présenté en septembre dernier par le gouvernement continue de se concrétiser. Il a notamment pour objectif d’accélérer la transformation de notre tissu industriel dans des secteurs stratégiques tels que les filières automobile et aéronautique.

 

Ce plan, dont l’ampleur n’a pas d’équivalent, démontre qu’il est possible de conjuguer compétitivité de l’économie et excellence industrielle. Si nous voulons garder un outil industriel sur notre territoire, et être en capacité de relocaliser certaines activités, nous avons besoin de nouvelles technologies. Nous avons besoin d’investir pour innover et ainsi améliorer la compétitivité.
 

A travers France Relance, l’Etat répond présent pour accompagner les entreprises dans cette dynamique. Sur le dernier trimestre 2020, 492 projets ont été sélectionnés et soutenus au titre des fonds de modernisation dédiés aux filières automobile et aéronautique. Aujourd’hui, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, annoncent que 205 nouveaux projets vont, eux aussi, bénéficier de ce fonds. Ainsi, c’est plus d’un milliard d’euros qui, sur l’ensemble du territoire, est investi dans ces filières industrielles - dont 431 millions d’euros par l’Etat. 

 

On peut se réjouir de la rapidité à laquelle se concrétise le soutien de l’Etat puisque si moins de 6 mois se sont écoulés depuis la présentation du plan France Relance, c’est près de 48% des fonds de modernisation dédiés aux filières automobile et aéronautique qui ont été fléchés vers des entreprises.

 

Je suis heureux que l’entreprise SOURIAU, implanté dans la 3ème circonscription du Val-de-Marne, fasse partie des 24 projets sélectionnés en Île-de-France. SOURIAU est un des leaders mondiaux dans les solutions d’interconnexion électriques et optiques. L’entreprise étudie et fabrique en France des composants, connecteurs, contacts et accessoires standardisés mais aussi des harnais et sous-systèmes d’interconnexion complexes. Le projet s'inscrit dans l'axe Industrie du Futur, par l’utilisation de robots collaboratifs dans l’assemblage de composants complexes et miniatures. Les robots utilisés vont aussi permettre d’améliorer la qualité des produits sur les opérations de précision.


Investir massivement dans les secteurs de l’automobile et de l'aéronautique aujourd’hui, c’est garantir que la prochaine génération d’aéronefs, de véhicules électriques, hybrides et à hydrogène soit pensée et conçue sur nos territoires.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion