Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances
Conseiller régional d'Île-de-France

Interview Radio Chrétienne Francophone

Je préfère des dispositifs utiles, bien ciblés qui arrivent par voie d’amendement. Plutôt que des dispositifs précipités, le revenu d’engagement comme le plan d’investissement ou le plan d’aide sur Marseille, sont tous des dispositifs nécessaires, utiles et reconnus par les oppositions. Le PLF est la traduction chiffrée de choix politique et la sincérité budgétaire c’est ça : mettre des crédits une fois que le dispositif est bien calibré et pas l’inverse. 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion