Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Mon action

J’étais, ce vendredi, en circonscription afin de rencontrer les acteurs publics, privés et associatifs du Val-de-Marne. 

 

Dans la matinée, j’ai tout d’abord rendu visite aux élèves de CM2 de l’école Georges Huré, à Périgny-sur-Yerres. Ce temps d’échanges m’a permis de répondre aux questions des élèves, d’expliquer le rôle des institutions, du Parlement, et, bien évidemment, d’échanger autour de ce que représente le mandat de député. Je remercie tous ces futurs citoyens pour leur accueil chaleureux et pour leurs interrogations, toujours pertinentes. Je les retrouverai au premier trimestre de l’année 2020 pour qu’ils puissent visiter l’Assemblée nationale.

En début d’après-midi, j’ai rencontré le dirigeant de l’entreprise adaptée DSI (Distribution Services Industriels), installée à Marolles-en-Brie. Créée à Toulouse en 1994, l’entreprise s’est implantée sur le plateau briard, où elle emploie près de 200 salariés. Cette SARL a obtenu, dès ses débuts, un agrément d’État « Entreprise Adaptée » et « Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale ».

Avec plus de 15% de croissance moyenne chaque année, DSI recrute de nombreux salariés et s’agrandit de manière exponentielle. La particularité de cet établissement réside dans le fait qu’il emploie durablement 85% de travailleurs en situation de handicap. L’entreprise se charge de recruter et former ses employés pour qu’ils puissent travailler chez leurs partenaires, comme PMU, Air France, BCG, Darty et autres grands groupes. DSI est un vecteur permettant à chaque entreprise de répondre à l’obligation d’employer au moins 6% de personnes en situation de handicap dans leurs équipes. 

Véritable acteur de l’économie sociale et solidaire, cet exemple nous prouve qu’il est possible d’allier un modèle social à un véritable projet économique. Je suis heureux de pouvoir compter cette entreprise, qui œuvre pour une société plus inclusive et plus solidaire, au sein du plateau briard. 

La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, madame Cluzel, a déclaré le 9 septembre dernier qu’elle souhaitait doubler la taille du secteur adapté, en créant 40.000 emplois supplémentaires pour atteindre les 80.000 emplois en 2022. Pour ce faire, le gouvernement et la majorité ont dégagé une enveloppe de 500 millions d’euros au secteur. 

Je suis convaincu que des entreprises comme DSI sont indispensables dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Elles permettent de soutenir et d’accompagner chacun vers un emploi durable, valorisé en fonction de ses compétences et de ses acquis. 

Pour en savoir plus sur l’entreprise et découvrir les opportunités qu’elle offre : http://www.dsi-ap.com/site_dsi/nous-recrutons.html

Enfin, j’ai eu l’occasion de rencontrer Fanta Macalou, présidente de l’association femmes solidaires de Villeneuve-Saint-Georges et d’ailleurs, ainsi que toutes les mamans appelées « brigade des daronnes » depuis qu’elles maraudent dans le quartier du Plateau, à Villeneuve-Saint-Georges. Mobilisées depuis près de 5 ans, ces femmes luttent contre les trafics de drogues, pour la sécurité du quartier, et surtout, pour une meilleure inclusion de leurs enfants dans la société.

Ce temps d’échanges m’a permis d’exprimer mon total soutien à toutes ces mamans investies pour l’avenir de leurs jeunes. Je sais le sentiment d’abandon qui habite certains résidents du Plateau face à la violence de ces derniers mois. Et je sais également, qu’en tant que parent, rien n’est plus insupportable que de voir grandir nos enfants dans la peur qu’il ne leur arrive quelque chose. 

J’apporterai ma contribution à leurs échanges, afin qu’ensemble, nous puissions trouver des solutions concrètes et pérennes pour l’avenir de la commune et du Plateau. Je les remercie, encore une fois, pour leurs actions et leur investissement sans limite. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.