Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Mon action

A l’occasion de cette deuxième journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, Sophie Cluzel, secrétaire d’état chargée des personnes handicapées, a présenté en conseil des ministres une communication officielle concernant la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’autisme.

Ce plan national est piloté, depuis le mois d’avril 2018, par la délégation interministérielle pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement, et associe l’ensemble des acteurs concernés, en particulier les familles, représentées par le conseil national des troubles du spectre autistique et des troubles du neuro-développement.

1. Recentrer notre action autour de la recherche

L'une des ambitions de ce programme est de replacer la recherche au cœur de notre politique publique an matière d’autisme. La délégation interministérielle concernée a ouvert un appel à projet le 6 février 2019 afin d’identifier des centres d’excellence dans le domaine des troubles du neuro-développement et de l’autisme. Ces centres ont pour objectif de développer à la fois l’expertise diagnostique et thérapeutique, la recherche appliquée en santé et la formation universitaire. Un groupement d’intérêt scientifique est, par ailleurs, en création d’ici à juin 2019 pour soutenir les projets innovants et placer la France comme leader de la recherche mondiale.

2. Repérer l’autisme et les troubles neuro-développementaux dès le plus jeune âge

En 2019, nous créerons trente plateformes d’intervention précoce qui coordonneront la pratique des professionnels libéraux sur tout le territoire. Dans cette perspective, j’ai voté, dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, un article créant un forfait « intervention précoce ». Chaque famille se verra ainsi intégralement remboursée des interventions des psychiatres, ergothérapeutes, et psychomotriciens, sans attendre la prescription des Maisons départementales des personnes handicapées. Enfin, nous souhaitons que chaque pédiatre ou médecin généraliste soit sensibilisé au repérage simple des signaux d’alerte des troubles neuro développementaux.

3. Répondre aux besoins éducatifs particuliers des enfants

Le gouvernement et la majorité vont tripler le nombre d’unités d’enseignement maternel autisme, ouvrir, dès la rentrée 2019, une dizaine d’unités élémentaires et cinquante postes de professeur ressource, formés pour des élèves autistes. 

Par ailleurs, j'aimerais souligner l'action bénéfique d'Espoir Autisme 94, association oeuvrant dans le Val-de-Marne afin d'accompagner au mieux les enfants jusqu'à leur majorité et d'aider leurs parents. 

4. Soutenir les adultes atteints de troubles du neuro-développement

Par la suite, afin d’arrêter les hospitalisations inadéquates, il est nécessaire d’apporter un soutien aux adultes dans leur vie quotidienne. En tant que député de la majorité, j’ai voté lors de l’examen du projet de loi ELAN, la création d’un forfait d’habitat inclusif et l’accessibilité à des colocations dans le parc de logement social. Pour exemple, dans le Val-de-Marne, je soutiens l’association Les Amis de Cleophas, afin qu’ils implantent un habitat partagé pour des personnes atteintes de handicap mental. L'inclusion de ces adultes s’effectuant également par leur professionnalisation, le gouvernement a décidé de doubler les crédits d’emploi accompagné, ainsi portés à 12 millions d’euros en 2019 puis à 17 millions en 2020.

5. Aider les familles en difficulté

Enfin, pour répondre aux besoins des familles parfois démunies face à certaines situations, trois millions d’euros sont consacrés à des programmes de formation des aidants.

6. Et après ?

Dès 2019, un institut de sondage indépendant conduira des enquêtes afin de juger de la pertinence de ces mesures et de leur efficacité. En ma qualité de législateur, je ne manquerai pas de veiller à la bonne application de ce plan national. La construction d'une société plus inclusive doit être l'affaire de tous.

 

Retrouvez le communiqué officiel : https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2019-04-01/la-mise-en-uvre-de-la-strategie-nationale-pour-l-autisme-au-


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.