Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Le Val-de-Marne sélectionné pour expérimenter le service public de l’insertion

Mon action

Le 31 janvier dernier, le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère du Travail, ont dévoilé la liste des porteurs de projets, sélectionnés pour l’expérimentation territoriale du service public de l’insertion

Les citoyens, les représentants associatifs et les élus que je rencontre au quotidien partagent ce constat : la pauvreté gagne du terrain dans le Val-de-Marne. Cette hausse du taux de pauvreté (+1,5% entre 2012 et 2015), il faut la regarder en face et lutter de toutes nos forces contre ce phénomène, car aucun territoire élu ne peut s’y résoudre. C’est donc avec de grandes attentes que j’ai appris la présence du département du Val-de-Marne parmi les porteurs de projets sélectionnés par le gouvernement

Annoncé par le Président de la République dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, la création du service public de l’insertion sera le fruit d’une refonte des politiques nationales d’insertion. 

Ce service sera un guichet unique pour l’ensemble de celles et ceux qui souhaitent trouver une place dans la société par le travail et l’activité. Il sera construit en partenariat avec les collectivités territoriales mobilisées sur la problématique de l’accompagnement et de l’insertion des allocataires du RSA afin de créer des lieux plus efficaces et mieux adaptés.

Les 14 projets retenus, dont celui du département du Val-de-Marne, seront lancés à partir du mois de mars 2020 et jusqu’à la fin de l’année 2021. Leurs effets sur les parcours des personnes éloignées de l’emploi feront ensuite l’objet d’une évaluation qui servira de base au déploiement, à l’échelle nationale, de ce service public de l’insertion. Courant mars 2020, le périmètre de l’expérimentation, son financement pour les années 2020 et 2021, ainsi que ses modalités d’évaluation seront précisés dans le cadre d’une réunion organisée par les ministères.

Le service public de l’insertion et le revenu universel d’activité constituent les deux piliers de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. C’est une conviction qui se renforce chaque jour un peu plus : c’est par un meilleur accompagnement que nous permettrons aux personnes les plus éloignées de l’emploi de trouver leur place dans la société et, à terme, de faire reculer la pauvreté.

 

Retrouvez le communiqué de presse des ministères : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/14-porteurs-de-projet-ont-ete-selectionnes-pour-experimenter-le-service-public


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.