Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Dans les médias

Laurent Saint-Martin, rapporteur de la mission d’information relative à la mise en oeuvre de la loi organique relative aux lois de finances, a dévoilé les conclusions des travaux de la mission le mercredi 11 septembre 2019.

Extrait de l'article du quotidien national Les Echos publié la semaine passée

 

Les députés veulent débattre du niveau de la dette publique

Un rapport parlementaire préconise d'instituer un débat annuel sur l'endettement public et les conditions de financement de l'Etat, au moment où les taux d'intérêt sont à un niveau historiquement bas. Pour renforcer leur pouvoir de contrôle, les députés demandent aussi que le gouvernement s'engage dans une approche pluriannuelle des comptes publics.

Depuis le début de la législature, les parlementaires de la majorité s'activent pour  renforcer leur pouvoir de contrôle sur les questions budgétaires . C'est dans cette perspective qu'il faut comprendre le rapport d'évaluation présenté ce mercredi à l'Assemblée nationale, qui vise à faire le bilan de treize ans d'application de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF), véritable table de la loi en matière de comptes publics. « Il faut que les parlementaires soient mieux informés pour pouvoir mieux contrôler l'utilisation de l'argent public », plaide Laurent Saint-Martin, vice-président de la commission des finances au Palais-Bourbon et rapporteur de ce texte.

Les députés veulent notamment se faire entendre sur la  question de la dette publique, qui redevient centrale au moment où les taux d'intérêt n'ont jamais été aussi bas. « Le poids de la dette, la part de l'endettement contractée pour l'investissement, la gestion de la charge de la dette, toutes ces questions doivent pouvoir être débattues à l'Assemblée nationale, ce qui n'est pas le cas actuellement », regrette Laurent Saint-Martin. Le député LREM se montre réservé sur l'idée de recourir à l'endettement pour investir un peu plus. Mais il juge nécessaire que le Parlement « se penche sur les conditions de financement de l'Etat ».
[...]

Retrouvez l'article dans son intégralité au lien suivant : 
https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/les-deputes-veulent-debattre-du-niveau-de-la-dette-publique-1130870


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.