Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances
Conseiller régional d'Île-de-France

Les Echos : Le Parlement institue une loi renforçant le pilotage de la dépense publique

Dans les médias

Les députés et les sénateurs se sont entendus sur le texte proposé par Laurent Saint-Martin et Eric Woerth instituant un encadrement pluriannuel de la dépense publique. Un débat sur la dette aura désormais lieu tous les ans.

Depuis une vingtaine d'années, chaque président de la République nouvellement élu promet le retour à l'équilibre des comptes publics et la baisse de la dette pour la fin du quinquennat, avant de constater cinq ans plus tard que le résultat est nettement différent . Est-ce que la nouvelle gouvernance budgétaire votée par le Parlement est de nature à changer cette habitude ?

Le prochain gouvernement devra en tout cas s'engager en 2022 sur l'évolution de la dépense publique d'ici à 2027 et tenir un débat annuel sur la soutenabilité de la dette. C'est ce qui ressort de la proposition de loi organique que les députés votent définitivement ce jeudi.

« C'est une mini-révolution en termes de gouvernance des finances publiques. Le niveau d'endettement va enfin faire l'objet d'un débat institutionnalisé, ce qui nous permettra de poser la question de sa soutenabilité et de faire le tri entre bonne et mauvaise dette », assure Laurent Saint-Martin, rapporteur général du Budget à l'Assemblée (LREM), et initiateur avec Eric Woerth (LR), le président de la Commission des finances du Palais-Bourbon, de cette proposition de loi.

Retrouvez l'article dans son intégralité ici


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion