Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Nous soutenons l’investissement et la croissance des PME et ETI françaises

Mon action

 

Depuis près d’un an, l’Etat est aux côtés des entreprises, des plus petites aux plus grandes, pour leur permettre d’affronter cette épreuve, de préserver l’emploi et de pouvoir répondre présentes en sortie de crise sanitaire. 

 

L’Etat fait tout pour que l’impact des mesures sanitaires ait le plus petit impact sur la croissance et pour proposer aux entreprises des outils de financement adaptés à chaque période de la crise. 

 

Au printemps dernier, nous lancions les prêts garantis par l’Etat, dispositif permettant aux entreprises de toute taille et quelle que soit leur forme juridique, de demander à leur banque habituelle un prêt  garanti par l’Etat pour soutenir leur trésorerie. Toutes les entreprises peuvent obtenir un différé d’un an supplémentaire pour rembourser leur PGE. 650 000 entreprises ont bénéficié des PGE et 135 milliards d’euros ont été décaissés

 

Aujourd’hui, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, a présenté les prêts participatifs Relance et les obligations Relance. Ils permettront de mobiliser jusqu’à 20 Mds€ auprès d’investisseurs privés. C’est inédit en France, mais aussi en Europe. 

 

Venant renforcer les bilans des PME et ETI, ces fonds constitueront des quasi fonds propres pour les entreprises y ayant recours. Elles disposeront ainsi d’une véritable capacité de financement pour l’avenir et la relance de leur activité.

 

Ces fonds seront remboursables sur 8 ans pour les prêts participatifs – et ils ne commenceront à être remboursés qu'à partir de la cinquième année – et au terme des 8 ans pour les obligations.

 

Je veux aussi insister sur le fait que nous sommes vigilants à ce que ces outils de financement ne finissent pas par fragiliser, à terme, les entreprises. Aussi, ils ne seront remboursés que si l'entreprise en a les moyens et uniquement après que celle-ci ait remboursé ses autres dettes – ce qui pourra amener à dépasser la durée de 8 ans. 

 

Parce que la relance se prépare dès cette année, ces dispositifs seront proposés dès le mois d'avril et seront disponibles jusqu'au 30 juin 2022. 

 

Nous continuerons de soutenir chaque entreprise en difficulté, mais aujourd’hui, nous donnons aussi les moyens d’accélérer à toutes les PME et ETI qui le peuvent. La relance de l’économie permettra la création d’emplois pour les Français et de la croissance pour la France. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion