Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Mon action

Des « petites taxes » ont souvent été créées à des fins budgétaires ou de régulation sectorielle, mais leur empilement porte atteinte à l’efficacité administrative, à l’optimum économique, et, in fine, au consentement à l’impôt. L'adoption le 20 juin 2018 par l'Assemblée nationale de la résolution pour une révision des taxes à faible rendement est un pas de plus vers une gestion publique plus efficace et un consentement à l'impôt renforcé, pour clore ce premier #PrintempsdelEvaluation à l'Assemblée nationale.

Pour une révision des taxes à faible rendement - Résolution adoptée par l'Assemblée nationale

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.