Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Rapporteur général de la commission des finances

Première audition en tant que rapporteur général de la commission des finances : l’endettement de l’Etat

Mon action
Audition de M. Requin, Agence France Trésor : l'endettement de l'Etat

La commission des finances entendait ce matin M. Anthony Requin, directeur général de l’Agence France Trésor, l’administration qui gère la dette de l’Etat. Il s’agissait de la première audition que je menais en tant que nouveau rapporteur général de la commission, et je trouve particulièrement sain qu’elle ait porté sur cet enjeu crucial pour les finances de notre pays qu’est la dette.

 

  • Le nécessaire débat sur la dette

 

Paradoxalement, alors que l’endettement frôle les 100% du PIB, le Parlement ne se saisit pas encore pleinement de cette question qui, bien qu’éminemment technique, n’en est pas moins politique. Aucun débat spécifique sur les conditions de financement de l’Etat et sa stratégie d’emprunt n’y a lieu. Pour qu’un tel moment puisse avoir lieu, il faudra que nous révisions le cadre normatif du budget de l’Etat, la loi organique relative aux lois de finances. C’est l’une des 45 propositions que je formule, avec Eric Woerth et Joël Giraud, pour rénover en profondeur la gouvernance du budget de l’Etat.

 

  • Un environnement financier stable pour un faible niveau de risque

 

Sur le fond, répondant à mes questions, M. Requin a indiqué à la commission des finances que l’Agence France Trésor n’anticipait pas, pour 2020, de changement significatif des conditions de financement de l’Etat. Sauf événement majeur, les taux d’intérêt devraient se stabiliser, voire remonter légèrement, assurant d’autant plus faible que nous disposons des marges de sécurité nécessaires pour absorber un éventuel choc en cas de nouvelle crise financière.

 

  • La dette au service de l’environnement

 

Grâce à une mesure votée dans le budget pour 2020, l’émission d’obligations vertes ou « green bonds », dont la France, avec un encours de 20 Mds€, possède l’un des plus importants stocks mondiaux, pourra reprendre à partir de 2021. C’est une bonne nouvelle pour les finances publiques, mais une meilleure nouvelle encore pour l’environnement et le financement de la transition écologique.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.