Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Mon action

Le 13 septembre 2018, le Président de la République a dévoilé la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. 
Celle-ci repose sur un changement de perspective : il ne s’agit pas d’aider les personnes pauvres à vivre mieux dans la pauvreté mais de les aider et les accompagner pour en sortir.

Le Gouvernement consacrera plus de 8 milliards d’euros sur quatre ans à ces mesures sur lesquelles le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, Olivier Noblecourt a travaillé pendant un an :

la mise en place d’un revenu universel d’activité qui se substitue au maquis des prestations, ainsi qu’une revalorisation de la prime d’activité ;

une alimentation équilibrée pour tous avec des petits déjeuners dans les territoires fragiles, des tarifs de cantines plus accessibles et des programmes d'accès à l'alimentation infantile ;

une lutte contre le décrochage scolaire en améliorant l’efficacité du repérage des élèves décrocheurs et en instaurant une obligation de formation jusqu’à 18 ans ;

- un plan de formation pour 600 000 professionnels de la petite enfance afin de favoriser le développement de l’enfant et l’apprentissage du langage avant l’entrée à l’école maternelle.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.