Laurent Saint-Martin
Député du Val-de-Marne

Vice-président de la commission des finances

Mon action

Le lundi 9 avril, Laurent a visité le centre de rétention administrative de Roissy – Mesnil-Amelot. Il était accompagné par deux députés MoDem, monsieur Bruno MILLIENNE et madame Elodie JACQUIER-LAFORGE.

 

L’Ile-de-France compte cinq centres de rétention administrative, dont un géré par la préfecture de police et situé dans le Bois de Vincennes (12e arrondissement de Paris). Les quatre autres centres de rétention administrative sont sous l’autorité de la police aux frontières :

  • Un est localisé à Palaiseau. Il peut accueillir environ 20 personnes.
  • Un autre est localisé à Palaiseau. Il peut accueillir environ 20 personnes.
  • Deux se situent au Mesnil-Amelot. Ils peuvent accueillir 185 personnes.

 

Si les bâtiments que nous avons visités sont dans un bon état, l’ensemble des places prévues à la construction de ces quatre centres ne sont pas disponibles du fait de malfaçons, et du fait d’un nombre de personnels administratifs et policiers qui ne permettrait pas un taux d’encadrement satisfaisant si de nouvelles places étaient ouvertes.

 

Le nombre de personnes admis dans ces quatre centres de rétentions est passé de 2600 en 2016 à 4500 en 2017. Cette forte augmentation s’explique principalement par la neutralisation de 40 places en 2016 à la suite d’incendies et par les réadmissions faisant suite à l’application du règlement de Dublin. La direction nous a par ailleurs indiqué que la durée moyenne de rétention en 2017, sur ces quatre centres, était de 18 jours.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.